31 décembre 2009

Lettre ouverte au Président des Ivoiriens

Je ne puis dire par quel hasard, Ou plutôt par quel fatal destin, L’imposture a auprès de nous plus de crédit, Que la vérité simple et nue Casti Entre nous « Les Refondateurs et leurs alliés d’avril 1995 ont « mélangé » la Côte d’Ivoire. Partout, prospèrent les sifflements de vipères ! Ils ont détruit notre beau pays. La Côte d’Ivoire de Félix Houphouët-Boigny est infréquentable ! Comment et pourquoi a-t-on laissé les rênes du pouvoir entre les mains d’un « danseur » autocrate ! »... [Lire la suite]
Posté par lette na lette à 19:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 décembre 2009

Génocide des Noirs Une fierté revendiquée en Occident

Des essais sur la fierté coloniale et esclavagiste ont envahi les librairies, les bibliothèques, les médiathèques, les classes des écoles maternelles de France. Les Conversos, les Fatimides et leurs baudets de service prospèrent sur les charniers de leurs ctimes noires et nègres. Dominique Lecourt avait largement scruté, dans Les piètres penseurs, la médiocrité des répétiteurs. Daniel Lindenberg[1] a établi la liste pratiquement exhaustive de ces intellectuels spécialistes de la connotation intolérante dont les cocardiers et... [Lire la suite]
Posté par lette na lette à 11:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
26 décembre 2009

Pourquoi Encres Indociles?

L'action politique, comme oeuvre humaine, est forcément banale et imparfaite. Elle est, en même temps, le moment subliminal qui entretient et fluidifie la cohésion sociale. Elle délimite en permanence les valeurs et les principes communs à tous. L'action politique est donc le laboratoire des règles et des lois qui régissent, harmonisent et pacifient les comportements et la psychologie de chacun et de tous. Les mots de l'action politique doivent donc être soumis, en permanence, à l'austérité de la critique fondamentale. Tel est... [Lire la suite]
Posté par lette na lette à 04:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,